recherche

Accueil > Argentine > Économie > Privatisées > Nouvelles amendes pour Suez et EDF en Argentine

12 janvier 2005

Nouvelles amendes pour Suez et EDF en Argentine

 

El Correo, 12 janvier 2005

L’Argentine va appliquer des amendes à Aguas Argentina et Edenor , concessionnaires de services publics. Aguas Argentinas, filiale du groupe Suez a reçu une amende de 2 millions de pesos (500.000 euros) et le distributeur d’électricité Edenor, filiale d’EdF, a reçu pour sa part une pénalité de 400.000 pesos (100.000 euros) à cause des coupures de service constatées ces derniers jours dans l’approvisionnement en eau et en électricité, alors que le pays connaît une vague de chaleur.

Par ailleurs Nestor Kircher se rend à Paris le 20 janvier prochain et rencontrera le président français. La question du renouvellement des contrats et des concessions de services publics à des entreprises françaises sera probablement abordée. C’est clairement un point sensible dans les relations bilatérales franco-argentines. Les entreprises françaises réclament des hausses de tarifs que le gouvernement argentins dans une situation économique très fragile encore ne veux pas leur accorder d’autant plus qu’elles n’ont pas tenues leurs engagements en matière d’investissement.

La rénégociation de la concession entre Aguas Argentina et le grouvernement argentin avant la fin de 2004 n’a pas abouti. M. de Vido a par ailleurs sommé Aguas Argentina de payer les 60 millions de pesos correspondant à des amendes infligées dans le passé et dont le paiement avait été suspendu du fait de l’application de l’accord transitoire du printemps. Le délégué général de Suez Yves-Thibault de Silguy est arrivé hier à Buenos Aires dans l’espoir de faire progresser le dossier.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id