recherche

Accueil > Les Brèves > Massacre de Trelew Arrrestation à Miami de l’ex- répresseur Roberto (...)

vendredi 26 février 2010

Massacre de Trelew
Arrrestation à Miami de l’ex- répresseur Roberto Bravo

 

L’ex-lieutenant Roberto Guillermo Bravo, accusé d’avoir participé au Massacre de Trelew, l’assassinat de 16 prisonniers politiques qui eut lieu dans la base Almirante Zar ( province de Chubut, en Argentine) le 22 aout 1972, a été arrêté à Miami par INTERPOL, où depuis 30 ans il était devenu un riche entrepreneur dans le domaine de la santé à travers le groupe RGB.

C’était le seul des accusés qui n’était pas encore arrêté, et le juge argentin Hugo Sastre réclamait depuis deux ans son extradition aux autorités étasuniennes.
Les six autres accusés sont l’ex-capitaine Luis Emilio Sosa, signalé comme l’exécuteur du massacre ; le contre-amiral Horacio Mayorga, ex-chef des Opérations de Puerto Belgrano et responsable de toutes les bases du sud du pays au moment des faits ; l’ex-capitaine Roberto Horacio Paccagnini, ex chef de la Base Zar ; l’ex-capitaine Jorge Emilio del Real mais aussi Carlos Amadeo Marandino et Jorge Enrique Bautista.

Bravo devient le septième de la liste. Mais pas seulement un de plus : de nombreux témoignages recueillis sur ce Massacre de Trelew le situent comme très proche des faits commis par le capitaine Sosa. Plusieurs l’ont signalé comme celui en charge d’achever les prisonniers qui criblés de balles ne mourraient pas tout de suite.

Son extradition définitive ne va pas être facile. Bravo a obtenu il y a plusieurs années la nationalité étasunienne et ses liens avec le Pentagone sont plus qu’étroits. Il se peut qu’il y ait de fortes pressions pour qu’il ne soit pas extradé vers l’Argenine.

El Correo, le 26 février 2010

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id