recherche

Accueil > Les Brèves > L’Argentine accepte une médiation de l’ONU pour les Malouines

vendredi 10 février 2012

L’Argentine accepte une médiation de l’ONU pour les Malouines

 

Le ministre des Affaires étrangères argentin Héctor Timerman a accepté la proposition du secrétaire général de Nations Unies (ONU), Vont Ki-moon, « de d’être interlocuteur entre l’Argentine et la Grande-Bretagne » afin de « promouvoir une solution pacifique » dans le conflit sur la question des Îles Malouines, comme a informé le ministre lui-même.

Leer en español

Ainsi, lors de la réunion qui s’est tenue entre les deux fonctionnaires dans le bâtiment central de l’ONU à New York, Timerman a réitéré à Vont Ki-moon que « l’Argentine accepte ses offices de bonne volonté pour promouvoir une solution pacifique à la question des Îles Malouines » et qui «  attend que la Grande-Bretagne fasse la même chose  ».

Télam. Buenos Aires, 10 février 2012.

Traduit pour et par El Correo . Paris, le 10 février 2012.

Licencia Creative Commons
Este obra está bajo una licencia Creative Commons Atribución-NoComercial-SinDerivadas 3.0 Unported. Basada en una obra en www.elcorreo.eu.org.

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id