recherche

Accueil > Les Brèves > Dictature argentine :Préventive prolongée pour un ex-agent secret du (...)

vendredi 10 février 2012

Dictature argentine :Préventive prolongée pour un ex-agent secret du Bataillon 601

 

La Chambre Fédérale argentine a confirmé le prolongement pour un an de la détention en préventive de l’ex agent du Bataillon 601 Carlos Eduardo Somoza, poursuivi pour la disparition de plusieurs membres des Montoneros en 1980 alors qu’il agissait sous le pseudonyme de “César Ernesto Segal”.

Cet ex-agent de renseignement et ex représseur est accusé « d’avoir intégré, dans sa fonction d’agent secret, la Centrale de Réunion du Bataillon 601 de Renseignement de l’Armée argentine, groupes d’opérations qui constituaient le système illégal de répression implanté entre les années 1976 et 1983 » à travers « une action systématique et organisée aux cotés d’autres membres des forces de sécurité ».

Si la détention préventive a été prolongée, c’est que les juges ont considéré que compte tenu des « nombreuses et particulières difficultés en relation à l’enquête et l’apport de preuves, dues tant par l’environnement de l’association illicite dans laquelle agissait l’accusé, que le caractère spécial de la majorité de ses activités », ajoutant comme obstacles que les faits étaient survenus dans distinctes zones du territoires , et le nombre de victimes concernées, et la « gravissime accusation qui pèse du Somoza ».

El Correo d’après Telam

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id