recherche

Accueil > Les Brèves > Décès du répresseur argentin Harguindeguy

mardi 30 octobre 2012

Décès du répresseur argentin Harguindeguy

 

Le répresseur argentin, l’ex général Albano Eduardo Harguindeguy, qui fut ministre de l’intérieur sous la dictature de Jorge Videla, est décédé à 85 ans, en prison préventive à son domicile alors qu’il était poursuivi pour crimes contre l’humanité par la justice argentine, qui n’a pas encore rendu son verdict dans les différents procès qui le concernaient.

Il était considéré comme un des cerveaux du “terrorisme d’Etat” alors qu’il fut ministre de l’intérieur pendant cinq ans , ayant sous sa coupe la Police Fédérale, dont les officiers ont participé à plusieurs « groupes de taches » et faits criminels actuellement jugés.

Il était poursuivi pour l’enlèvement des dirigeants de l’entreprise Gutheim , mais aussi des faits de crimes contre l’humanité concernant d’autres victimes de la dictature notamment dans la province d’Entre Ríos et poursuivi dans un procès qui devait commencer le 22 novembre pour sa participation au Plan Cóndor.

El Correo, Paris 30 octobre 2012

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id