recherche

Accueil > Les Brèves > Colombie Alvaro Uribe privé de troisième mandat

samedi 27 février 2010

Colombie
Alvaro Uribe privé de troisième mandat

 

La Cour constitutionnelle de Colombie a invalidé, vendredi 26 février, une loi votée en septembre organisant un référendum qui, s’il avait été approuvé, aurait modifié la Constitution pour permettre au chef de l’Etat – en l’occurrence Alavaro Uribe- de se représenter.

Les neuf membres de la cour ont suivi dans leur décision la recommandation émise un peu plus tôt par l’un d’eux, qui prônait un refus en citant des irrégularités touchant au financement d’un tel référendum ainsi qu’à l’adoption par le Congrès d’une loi allant dans le sens d’un troisième mandat.La cour constitutionnelle (...) a décidé de déclarer non valable dans sa totalité la loi (...) par le biais de laquelle était convoqué un référendum", a déclaré le président de la cour. Le président colombien a pris acte de cette décision, qui le privera d’un troisième mandat.

Il avait été élu en 2002, puis ré-élu en 2006 à la suite d’une première réforme constitutionnelle controversée l’autorisant à présenter une deuxième fois sa candidature, alors qu’aujourd’hui plusieurs membres de son parti et de son entourage sont inquiétés par la justice. Juan Manuel Santos, ancien ministre de la Défense d’Uribe, pourrait être le candidat conservateur pour ces élections prévues le 30 mai prochain.

El Correo d’après agences, le 27 février 2010

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id