recherche

Accueil > Argentine > Souveraineté

26 avril

Pressions et extorsions US pour briser les liens de l’Amérique Latine avec la Russie et la Chine.

par Jorge Elbaum*

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Au cours des deux dernières semaines, le département d’État des Etats-Unis a déployé un ambitieux programme de persuasion qui s’assimile à du chantage sur les pays du situé dans le dit « hémisphère occidental », dans le but de limiter leurs liens commerciaux et de coopération avec Moscou et Pékin. Les (...) Lire la suite

2 avril

40 ans depuis la guerre des Malouines, l’impasse avec le Royaume Uni demeure

par Carlos Schmerkin*

Cela fait 189 ans que les les Îles Malouines ont été occupées illégalement par les Britanniques. Héritées du royaume d’Espagne lors de son indépendance en 1810, l’Argentine continue à réclamer leur souveraineté depuis l’usurpation en 1833. 40 ans de détresse inouïe des anciens (...) Lire la suite

28 janvier 2018

Argentine, où allons-nous ?

par Eugenio Raúl Zaffaroni*

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le programme économique de ce gouvernement conduit à une crise profonde, qu’elle soit à court ou à long terme. Cela implique une production avec une faible valeur ajoutée, une réduction de la consommation interne et une crise des petites et moyennes entreprises. C’est-à-dire du chômage, ce qui fait (...) Lire la suite

8 décembre 2015

Argentine : la CIA et le Mossad au pouvoir

par José Steinsleger *

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Bienvenus chez « Macri & Co », la nouvelle franchise de l’Argentine démocratique. Les trois pouvoirs « républicains » qui durant les quatre (ou huit) prochaines années vont régir le pays seront : le pouvoir financier, qui reprendra le pillage national, avec des méthodes inspirées de la piraterie (...) Lire la suite

30 septembre 2015

AMIA, Nisman et les Services étrangers en Argentine

par Raúl Kollmann

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Dans son discours à l’ONU, la Présidente Cristina Kirchner a laissé clairement transparaitre que la cause AMIA est devenue, ces dernières années, le terrain de manœuvres de services étrangers d’Intelligence. Et que plusieurs protagonistes locaux ont joué en faveur d’intérêts géopolitiques qui n’étaient (...) Lire la suite

0 | 5 | 10


El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id