recherche

Accueil > Notre Amérique > Terrorisme d’Etat > Argentine > Quelle mémoire de la dictature argentine ?

28 janvier 2016

GRAND REPORTAGE


Quelle mémoire de la dictature argentine ?

 

JPEG - 16.2 ko
En Argentine, les Mères de la place de Mai
se sont battues pour que leur pays se penche
sur le cas des 30 000 disparus
sous la dictature, entre 1976 et 1983.
Télécharger cette édition



Il y a 10 ans, les procès de la dictature reprenaient enfin en Argentine. Des poursuites avaient bien été lancées au retour de la démocratie, en 1983. Des militaires responsables de la disparition de 30.000 personnes sont condamnés.

Mais très vite, tout s’arrête. Des lois d’amnistie et des grâces présidentielles permettent aux coupables d’échapper à la justice.

Il aura fallu le travail acharné des défenseurs des droits de l’homme et l’arrivée au pouvoir des Kirchner, en 2003, pour mettre fin à l’impunité dans le pays.

Dix ans après la reprise de ces procès, où en est l’Argentine ? Quelle mémoire de la dictature ?

Marine de La Moissonnière pour Grand Reportage

Grand Reportage à Buenos-Aires, 28 janvier 2016

Diffusion : jeudi

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id