recherche

Accueil > Notre Amérique > Terrorisme d’Etat > Argentine > Plainte de Mario Alfredo Sandoval alias « Churrasco » en Argentine déboutée (...)

17 juillet 2014

Plainte de Mario Alfredo Sandoval alias « Churrasco » en Argentine déboutée par la justice.

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Mario Alfredo Sandoval, qui s’est pourvu en cassation en France face à la demande d’extradition faite par l’Argentine au titre de délits commis durant la dictature, avait porté plainte en Argentine contre tous ceux qui étaient liés à ses démêlés avec la justice : magistrat, journalistes.... La Chambre Fédérale a rejeté sa demande.

La Chambre Fédérale a rejeté cette plainte venant de Mario Alfredo Sandoval – ex membre de Coordination Fédérale en Argentine pendant la dictature- qui fait l’objet d’une demande d’extradition déposée auprès de la France par le juge fédéral argentin Sergio Torres dans le cadre du procès Esma.

À travers de son avocat, Osvaldo Alfredo Viola, Sandoval avait porté plainte contre ce magistrat ainsi que le procureur et plusieurs membres du ministère de la justice, des organismes de sécurité argentins, Interpol, et des journalistes..., sous la qualification « d’association présumée criminelle formée pour porter préjudice » à sa liberté, avec l’objectif d’obtenir son extradition et de le faire prisonnier dans le cadre du procès ESMA.

Le procureur fédéral Carlos Rívolo avait demandé le rejet de la plainte et le juge Julián Ercolini avait rendu son jugement dans ce sens mais Sandoval a fait appel et la procédure est arrivée devant la Salle II de la Chambre Fédérale, composée des juges Horacio Cattani, Eduardo Farah et Martín Irurzun. Le tribunal a analysé la plainte « autour de l’association illicite présumée composée de diverses personnes avec l’objectif de limiter les droits » de Sandoval et a écarté une telle hypothèse.

El Correo d’après Página 12. Paris, le 16 juillet 2014.

Contrat Creative Commons
Cette création par http://www.elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id