recherche

Accueil > Notre Amérique > Terrorisme d’Etat > Pérou > La justice au Pérou réclame 20 ans de prison pour Fujimori

9 septembre 2005

La justice au Pérou réclame 20 ans de prison pour Fujimori

 

La justice péruvienne réclame une peine de 20 ans de prison contre l’ancien président Alberto Fujimori. On l’accuse d’avoir organisé un coup d’État, en 1992, en plaçant le Parlement et les institutions judiciaires sous le contrôle de l’armée.

La procureure Lidia Vega accuse le président déchu d’avoir planifié la suspension de la Constitution et la paralysie du Parlement pour casser le système démocratique. Des dirigeants politiques péruviens avaient alors été emprisonnés.

Des peines de 12 à 18 ans de prison ont également été réclamées pour 13 anciens membres de son cabinet, accusés de lui avoir apporté leur appui.

Soupçonné d’avoir commandité des massacres

En outre, M. Fujimori est soupçonné d’être le commanditaire de deux massacres commis par un escadron de la mort, sur fond de lutte contre le Sentier lumineux, organisation terroriste maoïste. Il est également accusé de corruption.

Cette accusation est fondée sur le versement de 15 millions de dollars de fonds publics à Vladimiro Montesinos, ancien chef des services secrets.

Alberto Fujimori s’est exilé au Japon en novembre 2000 pour échapper à la justice péruvienne. Tokyo refuse de l’extrader parce qu’il détient la citoyenneté japonaise.

Par Radio Canada
Mercredi 7 septembre 2005

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id