recherche

Accueil > Empire et Résistance > Blocs régionaux > Argentine, Venezuela et Brésil ouvrent les discussions sur leur gazoduc (...)

29 janvier 2006

Argentine, Venezuela et Brésil ouvrent les discussions sur leur gazoduc commun

 

L’argentine, le Venezuela , et le Brésil lancent à partir de demain les premières rencontres sur l’anneau énergétique.

Il s’agit de donner une forme concrète au projet de gazoduc qui doit unir le sud de la République Bolivarienne à Buenos Aires en traversant le Brésil. La fin des travaux est prévue pour 2010-2012 et le coût de l’ouvrage est évalué à plus de 20 milliards de dollars. Mais selon Pagina 12, l’Argentine irait à ce premier rendez-vous avec l’intention de proposer un calendrier plus serré. Malgré son empressement, l’Argentine appuie l’idée qu’il est nécessaire d’intégrer au projet la Bolivie (comme producteur) et l’Uruguay et le Paraguay (comme consommateurs). A cette première rencontre devraient être abordées les questions de tarifs mais aussi d’environnement. L’idée n’étant pas forcément d’emprunter le chemin le plus court pour arriver à Buenos Aires, mais de pouvoir desservir les principales villes de la région de la Mésopotamie (région du nord de l’Argentine).
La question du tracé sera bien sûr l’une des premières a être étudiée. Le gouvernement argentin, qui sait que
ce projet soulèvent diverses critiques, agite les chiffres d’une demande sans cesse croissante de besoins
énergétiques , ce qui rend ce projet quasi inéluctable. La question des tarifs risque d’être assez sensible compte tenu des nouvelles positions adoptées par la Bolivie. Mais quel que soit le mode de calcul retenu, in fine le mètre cube ne devrait pas dépasser 5 dollars, selon les promoteurs du projet. Reste à savoir si la Bolivie est prête à se joindre rapidement à ce tour de table.

El Correo, 29 janvier 2006

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id