recherche

Accueil > Notre Amérique > VIIème Sommet des Amériques « Les Etats-Unis et le Canada n’ont pas voulu de (...)

12 avril 2015

VIIème Sommet des Amériques
« Les Etats-Unis et le Canada n’ont pas voulu de déclaration finale »

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le président de Bolivie, Evo Morales, a assuré que le brouillon de l’accord débattu par les représentants des pays qui ont participé au Sommet des Amériques, qui s’est tenu à Panama, a été « rejeté par la délégation des Etats-Unis », compte tenu du fait qu’un des points critiquait le décret pris par Washington déclarant le Venezuela comme une « menace ».

« Il est très regrettable qu’un ou deux pays puissent mettre leur veto à cette décision unanime », a déclaré Evo Morales, en soulignant que « les gouvernements des Etats-Unis et du Canada n’ont pas voulu qu’il y ait un texte » issu des accords survenus lors du VIIème Sommet des Amériques, qui a eu lieu avant-hier et hier au Panama.

Evo Morales assure que le décret de Barack Obama contre Venezuela fut le principal facteur de expliquant l’absence de déclaration commune. Pour lui, la qualification de menace « n’est pas seulement une agression vis-à-vis du Venezuela, mais vis-à-vis de toute l’Amérique Latine et des Caraïbes ».

Rappelant, de surcroît que ce décret est « l’erreur la plus grande commise par Obama », mais de plus, il a ajouté que cela a seulement servi à renforcer Maduro. « Obama est comme le chef de campagne de Maduro ».

El Correo d’après Página 12. Buenos Aires, 12 avril 2015.

Contrat Creative Commons

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id