recherche

Accueil > Argentine > Économie > Privatisées > Suez et EDF deux dossiers sensible pour la visite de Kirchner à (...)

18 janvier 2005

Suez et EDF deux dossiers sensible pour la visite de Kirchner à Paris

 

El Correo, 18 janvier 2005

Le président argentin Nestor Kirchner arrive demain mercredi 19 janvier à Paris. C’est la deuxième fois depuis son élection de mai 2003 qu’il vient en France et sera reçu par son homologue Jacques Chirac.

Point sensible qui sera discuté lors de cette visite : la situation de certaines concessions de service public détenues en Argentine par des groupes français, à commencer par Suez et EDF qui sont en mauvaise posture.

La semaine dernière, le gouvernement argentin a infligé des amendes à Suez et EDF, pour sanctionner des coupures de service.

Ce nouvel épisode est intervenu alors que la renégociation de la concession de Suez pour Aguas Argentinas est toujours au point mort, alors qu’elle aurait du aboutir avant la fin de l’année. La situation est donc des plus tendue.

Nul doute que la question sera abordée au plus haut niveau, alors que des menaces de retrait de concession pèse sur Suez, qui de son coté a entamé une procédure contre l’Argentine devant tribunal d’arbitrage du Cirdi.

Dans la balance, la France mettra sûrement son rôle diplomatique dans le règlement de la dette argentine, ce qui n’est pas neutre alors que l’opération de restructuration vient d’être lancée par le gouvernement argentin sur les marchés financiers internationaux. Même si contrairement aux Allemands ou aux Italiens, les épargnants français n’ont pas acheté massivement de titres argentins en défaut.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id