recherche

Accueil > Notre Amérique > Blocs régionaux > ALBA > Signature du Traité commercial des peuples (TCP) à la Havane

30 avril 2006

Signature du Traité commercial des peuples (TCP) à la Havane

 

Les présidents vénézuélien Hugo Chavez et bolivien Evo Morales se sont rendus à La Havane pour signer le Traité Commercial des Peuples.

Les présidents vénézuélien Hugo Chavez et bolivien Evo Morales se sont rendus à La Havane pour une rencontre avec Fidel Castro et la signature d’un Traité commercial des peuples (TCP) ou ALBA -alternative bolivarienne des Amérqiues -, voulu comme alternative au libre-échange promu par Washington.

La signature du TCP permettra notamment à la Bolivie d’exporter ses produits vers Cuba et le Venezuela sans payer de taxes. L’ALBA entend "lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale" en promouvant "la coopération et la solidarité entre les peuples frères" d’Amérique latine et des Caraïbes. Cette signature a lieu alors que Chavez a annoncé le retrait de son pays de la Communauté andine des nations (Bolivie, Colombie, Equateur, Pérou, Venezuela), en reprochant à Lima et Bogota d’avoir signé de tels traités avec Washington, un acte de "bigamie", selon lui, "incompatible" avec l’intégration régionale.

Principal d’entre eux, la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA), le projet d’un vaste marché commun s’étendant de l’Alaska à la Terre de Feu, lancé par Washington en 1994, est actuellement en panne malgré l’adhésion de Lima et de Bogota.

Le TCP se veut un nouvel outil de l’Alternative bolivarienne pour les Amériques (ALBA) pour contrer la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA), projet d’un vaste marché commun s’étendant de l’Alaska à la Terre de Feu, proposé en 1994 par les Etats-Unis et actuellement en panne.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id