recherche

Accueil > Les Cousins > Bolivie > Référendum en Bolivie : plus qu’un vote, un projet de pays

10 janvier 2016

Référendum en Bolivie : plus qu’un vote, un projet de pays

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le président du Sénat en Bolivie, José Alberto Gonzales, a souligné que le référendum constitutionnel qui se tiendra le 21 février prochain définit le modèle de pays que le peuple souhaite.
Pour mémoire, l’objectif est de choisir ou pas la possibilité de candidature du président Evo Morales et vice président Álvaro García Linera aux élections de 2019 pour la période 2020-2025.

Et le président du Sénat de préciser que la population bolivienne ne votera pas seulement pour la simple modification de la Constitution Politique de l’Etat, mais votera pour le pays qu’il désire : « …il veut retourner en arrière ou il veut aller de l’avant, c’est ce que décident les gens ».

En ce sens, le sénateur a expliqué que la stratégie du MAS ( Movimiento Al Socialismo) dans la campagne en faveur du « Sí » cherche à rappeler comment était le pays avant le gouvernement de Evo Morales, « afin que le jour du vote, le peuple décide de revenir à cette époque ou appuie le programme de gouvernement que propose le parti au pouvoir ». Et « … rappeler aux gens comment était le pays il y a 10, 15, 20, 30 années et comment est le pays depuis ces dix dernières années, et quel est le pays auquel nous aspirons d’ici 5à 10 ans ».

El Correo avec Telesur, 9 janvier 2016

Contrat Creative Commons

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id