recherche

Accueil > Argentine > Économie > Récupérées

13 avril 2005

Les entreprises récupérées en Argentine : le nouveau modèle de résistance à l’oppression néolibérale

Par Tania VACHON Alternatives.ca, le 5 avril 2005 En novembre 2004, une délégation de 100 travailleuses et travailleurs de Zanon, une fabrique de céramique « récupérée », des représentants de mouvements de travailleurs au chômage et de groupes de défense des droits ont parcouru 1200 kilomètres afin de (...) Lire la suite

20 septembre 2004

Quand émerge le Titanic : Un chantier naval récupéré

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Le chantier naval SANYM, dans l’Île Maciel, est depuis quelques mois aux mains de la coopérative des travailleurs Amiral Brown, qui a pu le remettre à flot et lui ouvrir un horizon productif. Le principal promoteur de la coopérative fut aussi le protagoniste d’une incroyable histoire pendant la plus (...) Lire la suite

14 juillet 2004

Les ouvriers face a la crise argentine, prennent les rênes des entreprises ruinées

Par ECHLA Le Grain de Sable, Juillet 2004 Avec pour unique mission la préservation de leurs emplois pour nourrir leurs familles et convaincus qu’il est quasiment impossible de trouver un travail, les ouvriers de quelque 1800 entreprises en faillite ont pris les commandes des affaires pour éviter (...) Lire la suite

12 mai 2004

« L’Asamblearia », entreprise solidaire. Une chaîne de commercialisation d’entreprises autogérées en Argentine

par Laura Vales

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

« L’Asamblearia », l’entreprise solidaire : la consommation peut-elle être utilisée comme un outil politique ? A Núñez, une coopérative commercialise exclusivement les produits des usines récupérées ou autogérées. L’Asamblearia loue un local de 200 mètres carré, un ex-supermarché de la rue du 3 février. Là, (...) Lire la suite

2 avril 2004

Autogestion des entreprises en Argentine : Gatic, une entreprise récupérée qui produit 300 de paires des chaussures par jour.

par Irina Hauser*

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Sous licence Adidas, Gatic a été favorisée pendant le ménémisme. Même cela n’a pas suffi. Ses employés ont désormais pris en main la gestion d’une des usines et la font tourner. Conflit avec Gotelli. Outre les chaussures de sport, maintenant les salariés produisent des shorts pour les joueurs de (...) Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20


El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id