recherche

Accueil > Les Brèves > Procès des répresseurs argentins Piernas reconnaît la torture et les vols (...)

vendredi 27 août 2010

Procès des répresseurs argentins
Piernas reconnaît la torture et les vols de la mort

 

Devant la Justice, l’ex officier de renseignement Antonio Pernías a reconnu avoir fait partie des escadrons de la mort de l’ESMA, et a justifié la torture ou ce qu’il a appelé des « interrogatoires renforcés ».

Ces interrogatoires devant permettre d’obtenir des informations dans les quinze minutes, après cela ne servait à rien. Il a admis que la torture était une pratique courante du groupe.
Il a aussi estimé que les conditions de détention –les yeux bandés ou avec une cagoule- des détenus de l’ESMA n’étaient guère différentes que celles des prisons communes.

Il a aussi évoqué les vols de la mort, soutenant que ni les officiers ou sous officiers ne décidaient des déplacements des prisonniers. Depuis le début de ce procès, c’est la deuxième fois qu’il s’exprime. Il a reconnu que le journaliste Rodolfo Walsh fut détenu à l’ESMA mais nie avoir participé à son enlèvement ni à la disparition des deux religieuses françaises Alice Domon et Léonie Duquet .

Le procès pour les crimes contre l’humanité commis à l’ESMA a débuté le 14 décembre dernier dans le cadre du Tribunal Oral Federal Nº 5. Il y comparait aux cotés de 18 autres répresseurs- Jorge Eduardo Acosta, Alfredo Astiz, Juan Antonio Azic, Carlos Capdevilla, Ricardo Cavallo, Julio César Coronel, Adolfo Donda, Juan Carlos Fotea, Manuel García Tallada, Pablo García Velazco, Alberto González, Oscar Montes, Jorge Rádice, Juan Carlos Rolón, Raúl Scheller y Ernesto Weber.

Plus de 100 témoins ont été entendus. Plus de 85 cas de crimes contre l’humanité, séquestration, disparitions sont jugés dont le journaliste Rodolfo Walsh, les religieuses françaises Duquet et Domon, et les fondatrices des Madres de Plaza de Mayo, Azucena Villaflor, Mary Bianco et María Esther de Careaga.

El Correo, 27 aout 2010 d’après Pagina 12 et Pulsar

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id