recherche

Accueil > Les Brèves > OÉA : vers la centralisation de l’information sur les dépenses militaires de (...)

vendredi 26 novembre 2010

OÉA : vers la centralisation de l’information sur les dépenses militaires de la région

 

Selon José Miguel Insulza, secrétaire général de l’Organisation des États américains (OÉA), les informations relatives aux dépenses militaires des pays membres de l’institution doivent être centralisées dans un registre dont la gestion serait placée sous la responsabilité de l’OÉA. Cette proposition a été réalisée en marge de la IXe Conférence des ministres de la Défense des Amériques, qui se déroule du 22 au 25 novembre dans la ville bolivienne de Santa Cruz de la Sierra.

M. Insulza a souligné que, bien que le niveau des dépenses militaires soit relativement bas dans la région, il s’avère nécessaire que les pays membres de l’OÉA rendent ces informations plus transparentes. Dans le cadre d’une convention interaméricaine, les États membres de l’OÉA doivent déjà divulguer à l’organisation les informations qui traitent de leurs transferts d’effectifs militaires. Le secrétaire Insulza propose donc que soit rédigée une nouvelle convention qui obligerait les États américains à rapporter leurs dépenses militaires annuelles.

Pour le secrétaire Insulza, la lutte contre le narcotrafic, le crime organisé ainsi que les délits qui affectent la sécurité interne des pays membres de l’OÉA constitue la seule raison valide pour justifier une augmentation des dépenses militaires dans le continent.

Selon une étude menée par l’Institut international pour la paix de Stockholm (Sipri), les dépenses militaires en Amérique latine et les Caraïbes (ALC) auraient augmenté de 150 % entre 2005 et 2009, principalement au Brésil, au Chili et en Colombie. Lors d’une récente réunion de l’OÉA, le président péruvien a d’ailleurs signalé que l’ensemble des pays de l’ALC avait dépensé plus de 25 milliards de $ US en achats d’armes durant les cinq dernières années, et que la région se préparait à y consacrer 35 milliards de $ US supplémentaires au cours des cinq prochaines années.

Des thèmes tels que la consolidation de la paix, de la confiance, de la démocratie et de la coopération dans le continent, ainsi que le renforcement des capacités des États pour affronter les désastres naturels ont également été abordés à l’occasion de cette conférence.

CEI . Canada, le 24 novembre 2010

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id