recherche

Accueil > Les Brèves > Monsanto dans le collimateur du fisc argentin

mardi 14 février 2012

Monsanto dans le collimateur du fisc argentin

 

A la suite d’un contrôle fiscal du Groupe Monsanto, un redressement serait opéré pour des impôts non acquittés. Du coup l’Afip , administration fiscale argentine, a suspendu la multinationale du Registre des Opérateurs du marché des céréales, décision qui a été publiée au Bulletin Officiel.
Ce qui limite son activité de transport de céréales jusqu’au port, le temps de se mettre en conformité, au risque sinon de perdre le droit d’exporter.
La multinationale a fait savoir dans un communiqué qu’elle n’avait pas encore eu de notification à propos d’un éventuel redressement, et qu’elle se tenait à la disposition des autorités.

Plusieurs groupes ont déjà fait l’objet de telles mesures par l’Afip, comme Nidera, Cargill, Louis Dreyfus Argentine, Bunge, dont certaines accusées de « opérations triangulaires nocives, utilisations de paradis fiscaux… » afin de se soustraire au fisc une partie des exportations , à travers une sous facturation.

El Correo d’après Pagina 12, 14 février 2012

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id