recherche

Accueil > Les Brèves > Manipulation des taux Interbancaires : le scandale du Libor continue de (...)

dimanche 1er juillet 2012

Manipulation des taux Interbancaires : le scandale du Libor continue de faire tâche

 

Quatre principales banques britanniques ont accepté de verser des dédommagements à leurs clients, en l’occurrence des PME, pour les avoir mal informé sur des produits de couverture de taux. L’Autorité des services financiers (FSA), le régulateur britannique - qui a dit avoir établi des « manquements graves » chez ces banques, a annoncé avoir conclu un accord avec Barclays, HSBC, Lloyds et RBS pour qu’elles dédommagent les clients, sur des produits de couvertures de taux.

Cet épisode intervient en plein scandale sur la manipulation du Libor, le taux interbancaire à Londres : ces taux qui servent de référence pour des centaines de milliers de milliards de dollars de transactions sur les marchés mondiaux ont bien été manipulés pendant des années. Les autorités américaines et britanniques ont infligé près de 363 millions d’euros d’amende à Barclays. Le groupe est accusé d’avoir volontairement soumis de fausses informations au marché pour rassurer sur sa position financière et favoriser ses opérations sur les marchés dérivés. Royal Bank of Scotland pourrait elle aussi être soumise à l’amende, à hauteur de 150 millions de livres pour la même chose. Les enquêtes concernant le scandale du Libor se poursuivent en Europe, en Amérique du Nord et au Japon. D’autres banques risquent ainsi de se trouver dans le collimateur.

Ce scandale se confirme alors que les marchés financiers sont stigmatisés pour leur rôle dans la crise financières actuelle, et que les gouvernements - y compris lors du G20- tardent à prendre des mesures de régulation pourtant reconnues comme nécessaires et évidentes. Une cécité de plus en plus incompréhensible.

El Correo avec agences, 1 er juillet 2012

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id