recherche

Accueil > Les Brèves > Le maire de Bogota destitué, appel à la mobilisation.

lundi 13 janvier 2014

Le maire de Bogota destitué, appel à la mobilisation.

 

La destitution du maire de Bogota, Gustavo Petro, symbole de la gauche en Colombie, a été confirmée par l’autorité administrative en charge du contrôle des fonctionnaires, et assortie d’une inégibilité de 15 ans .

L’affaire porte sur la passation d’un marché public de ramassage d’ordures, jugée illégal, alors que la municipalité avait choisi une entreprise publique aux dépens d’une société privée qui avait jusque là le contrat.

Depuis plus d’un mois de nombreuses manifestations de soutien au Maire ont eu lieu à Bogota, beaucoup d’observateurs voyant dans cette destitution une attaque contre la gauche et le processus de paix en cours avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc).

Gustavo Petro, ancien membre du M19 (dissout en 1990), économiste a été élu à la tête de Bogota en 2012 pour un mandat de quatre ans. Le maire a appelé ses partisans à rester mobiliser sous forme de manifestations, alors qu’un recours a été déposé devant le tribunal administratif et que la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) a également été saisie à Washington. Un référendum sur la question du maintien du maire a été convoqué pour le 2 mars, à l’initiative d’opposants, qui ont réuni suffisamment de signatures pour obtenir l’organisation d’un tel scrutin.

El Correo avec agences, le 13 janvier 2014

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id