recherche

Accueil > Les Brèves > Le Venezuela offre l’« asile humanitaire » à Edward Snowden

samedi 6 juillet 2013

Le Venezuela offre l’« asile humanitaire » à Edward Snowden

 

Le Venezuela a annoncé vendredi 5 juillet qu’il accordait l’asile à Edward Snowden, l’ancien consultant de la National Security Agency (NSA) à l’origine des révélations sur l’ampleur des programmes de surveillance et d’espionnage des services des USA. Le chef d’Etat vénézuélien Nicolas Maduro a donné des indices à propos de cette éventualité, pendant une semaine, avant de confirmer sa décision.

Puis, la colère est montée parmi les chefs d’Etats sudaméricains, après l’atterrissage forcé, mercredi 3 juillet, en Autriche, d’Evo Morales, suspecté de transporter clandestinement l’ancien consultant de la NSA. Six présidents se sont réunis en urgence le lendemain en Bolivie pour réclamer des excuses à la France, l’Espagne et le Portugal, accusés d’avoir commis une erreur « qui aurait pu mettre en danger la vie du président bolivien ».

El Correo après RFI et agences. Paris, le 6 juillet 2013.

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id