recherche

Accueil > Les Brèves > Le Brésil refuse d’extrader Cesare Battisti. L’italie rappelle son (...)

vendredi 31 décembre 2010

Le Brésil refuse d’extrader Cesare Battisti. L’italie rappelle son ambassadeur

 

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, à quelques heures de la fin de son mandat, a refusé, vendredi 31 décembre, d’extrader vers l’Italie Cesare Battisti. Battisti est incarcéré depuis mars 2007 à Brasilia à la demande de l’Italie.

"Le président de la République a pris aujourd’hui la décision de ne pas extrader le citoyen italien Cesare Battisti, sur la base d’un rapport du procureur général" du Brésil, a déclaré à la presse le ministre des Affaires étrangères, Celso Amorim. "Cette décision ne représente pas un affront envers un autre Etat", a souligné le ministre.

Cette décision a provoqué la colère du gouvernement italien qui a annoncé le rappel de son ambassadeur à Brasilia . Et déclaré qu’il souhaite poursuivre "la bataille" judiciaire pour obtenir l’extradition de Battisti qu’il considère comme un "terroriste" en cavale depuis trente ans.

Le Brésil a rejeté les critiques italiennes, trouvant "très étrange" et "impertinente" la réaction de Rome.
Rappel : Battisti a été arrêté en Italie en 1979, quand il militait dans le groupe"Prolétaires armés pour le communisme" (PAC). Condamné à douze ans de prison, il s’évade en 1981. Après le Mexique, il a trouvé refuge en France de 1990 à 2004, avec la protection de l’ancien président socialiste François Mitterrand, et publié une dizaine de romans.

Mais, en 2004, le gouvernement change de politique et décide d’extrader Battisti vers l’Italie. Ce dernier s’enfuit alors au Brésil. Il a été condamné par contumace en 1993 à la réclusion à perpétuité pour quatre meurtres et complicité de meurtres commis en 1978 et 1979, crimes dont il se dit innocent, et sur la base de preuves plus que douteuses.

El Correo avec agences, 31 décembre 2010

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id