recherche

Accueil > Livres > « Latines, belles et rebelles » de Hernando Calvo Ospina

23 février 2015

« Latines, belles et rebelles » de Hernando Calvo Ospina

par Hernando Calvo Ospina *

 

Ce livre contient trente-trois histoires courtes de femmes, qui ne prétendent pas être leurs biographies. À travers elles, c’est toute une page de l’histoire de l’Amérique latine que l’on parcourt, depuis l’arrivée
des envahisseurs européens en 1492 jusqu’à nos jours. Bien que la plupart d’entre elles soient peu ou pas connues, ces femmes ont joué un rôle essentiel dans les luttes d’émancipation.

Parmi elles, la princesse indienne Anacaona, qui s’est soulevée contre les conquérants espagnols dans l’île partagée par Haïti et la République dominicaine ; la vice-reine Bartolina qui a dirigé l’un des principaux
mouvements contre la colonie espagnole en Bolivie ; la noire Marie-Jeanne de Lamartinière qui a aidé à vaincre les troupes de Napoléon en Haïti ; Lucy Gonzalez, la Mexicaine qui a lutté à Chicago pour les
droits des ouvrières ; Lola Lebron, qui s’est battue pour l’indépendance de Puerto Rico ; l’Uruguayenne Lucia Topolansky, la Brésilienne Dilma Rousseff ou la Nicaraguayenne Nora Astorga, qui passèrent de la
guérilla à des postes de haute responsabilité d’État ; l’anonyme Ana qui a affronté l’armée des États-Unis d’Amérique lors de l’invasion du Panama ; l’écrivaine Gabriela Mistral ou l’artiste Chavela Vargas, lesbiennes dans un monde hypocrite ; les mères colombiennes qui font face au pouvoir au nom de leurs enfants disparus ; ou la Cubaine Adriana Perez qui s’est battue pour la liberté de son mari et le droit d’être mère.

« Latines, belles et rebelles »
Hernando Calvo Ospina
Récits des Libertés
14 x 19,5 cm
160 p.
15 €
EAN : 978-2-37071-046-8

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id