recherche

Accueil > Les Brèves > La Cour Suprême argentine valide la Loi sur les médias

mardi 29 octobre 2013

La Cour Suprême argentine valide la Loi sur les médias

 

La loi sur la concentration des médias vient d’être validée par la Cour Suprême argentine après des mois de batailles juridiques menée par le groupe Clarin. Cette loi sur la concentration des médias – semblable à celle existant en France et aux Etats-Unis par exemple- a été votée par le Parlement en 2009 et depuis a donné lieu a une véritable bataille juridique et politique menée par le groupe Clarin ( lire " La Loi sur la concentration de l’audiovisuel en Argentine, une polémique entretenue" ) qui s’est ouvertement opposé au gouvernement, à travers ses propres médias durant des mois.

L ’affrontement a dépassé la simple mise en cause d’une loi pourtant votée démocratiquement pour prendre un tour plus insidieux et dangereux ( Lire " Ces relents golpistes qui menacent la démcratie argentine".

Le groupe Clarin, en position dominante, sera contraint de vendre -comme d’autres groupes de médias- certaines de ses radios ou licences d’exploitation de tv par câble... Les autres groupes touchés par la nouvelle réglementation, Grupo Uno, Cadena Tres, Telefe et Grupo Prisa, ont déjà élaboré leur plan de désengagement volontaire, avec l’Afcsa (Autoridad Federal de Servicios de Comunicación Audiovisual), les fréquences ainsi « retrouvées » devant être réattribuées après appel d’offres : il s’agit ainsi de réactiver le marché audiovisuel régional, en tenant compte des acteurs communautaire, de favoriser plus grande diversité et le pluralisme- et aussi de mettre fin à un cadre réglementaire existant depuis la dictature.

El Correo, 29 octobre 2013

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id