recherche

Accueil > Notre Amérique > Blocs régionaux > Celac > La Celac/Chine d’accord pour construire un portefeuillle en science et (...)

19 septembre 2015

La Celac/Chine d’accord pour construire un portefeuillle en science et technologie

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Con la exposición de los resultados de cada una de las cinco mesas temáticas que sesionaron durante el evento, concluyó a­yer en Ecuador el primer foro Celac-China sobre ciencia, tecnología e innovación.

La Communauté d’Etats latinoaméricains et caribéens (Celac) et la Chine ont été d’accord pour construire un portefeuille commun pour doper le développpement productif pendant le premier forum de science, technologie et innovation récemment conclu en Equateur.

Ce forum est devenu le début d’une grande relation, a martelé hier le secrétaire d’Education supérieure, science et technologie de l’Equateur, René Ramírez, après clôture de l’événement siégeant deux jours au sein de l’Union des Nations sud-américaines.

Le rendez-vous a compris le travail en vue de matérialiser l’établissement de laboratoires, centres de transfert et parcs industriels dans des pays de l’alliance régionale. Une autre arête abordée par les représentants de 33 pays latinoaméricains et caribéens avec leur contrapartie, la Chine, a été le développement de programmes de mobilité comprennant l’échange des scientifiques.

Sur le plan bilatéral, a-t-on annoncé la remise d’un laboratoire chinois de technologie de quatrième génération à l’université scientifique et technique de Yachay, située dans le nord d’Equateur, où la Chine ouvrira un centre Confucio pour l’enseignement du mandarin au futurs boursiers équatoriens.

PL. Quito, le 18 septembre 2015.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id