recherche

Accueil > Les Brèves > L’Unasur apporte son soutien à l’Equateur dans l’affaire Assange

lundi 20 août 2012

L’Unasur apporte son soutien à l’Equateur dans l’affaire Assange

 

Les tensions diplomatiques après la décision de l’Equateur d’accorder l’asile politique à Julian Assage se confirment. Après l’Alba qui a apporté son soutien à l’Equateur face aux menaces du Royaume Uni d’envahir son ambassade à Londres, c’est autour des pays membres de l’Unasur de marquer leur soutien « rejetant et condamnant l’attitude du Royaume Uni ».

Héctor Timerman, ministre des affaires étrangères de l’Argentine, a rappelé “qu’il est clair que, face à des agressions extra-régionales, l’Amérique du sud s’unit et dit non à qui tente d’imposer sa volonté par son pouvoir et des menaces de violence ». Les ministres de l’Unasur ont défendu le droit souverain de l’Equateur d’avoir octroyé l’asile diplomatique à Assange.

Le texte final exhorte « les parties à continuer le dialogue et la négociation directe pour trouver une solution mutuellement acceptable dans le cadre du droit international ». Et a réaffirmé le principe fondamental d’inviolabilité des locaux des missions diplomatiques et le principe de droit international en vertu duquel « on ne peut évoquer le droit interne pour ne pas remplir une obligation de caractère internationale » .

El Correo avec agences, 20 août 2012

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id