recherche

Accueil > Les Brèves > L’Equateur accorde l’asile politique à Julian Assange, Londres (...)

jeudi 16 août 2012

L’Equateur accorde l’asile politique à Julian Assange, Londres menace.

 

Le ministre équatorien des Affaires étrangères, Ricardo Patino, a annoncé, ce jeudi 16 août, que le pays accordait l’asile à Julian Assange, fondateur de Wikileaks. Ce dernier est actuellement réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres depuis près de deux mois.

Toutefois, le Royaume-Uni avait déclaré , il y a en encore quelques heures, qu’il n’autoriserait pas Julian Assange à sortir libre de l’ambassade d’Equateur, selon une note du Foreign Office, citée par l’AFP. "Nous devons être absolument clairs sur le fait que si nous recevions une demande de sauf-conduit pour M. Assange, après qu’il eut obtenu l’asile politique [de l’Equateur], ceci serait refusé, conformément à nos obligations légales", indique cette note confidentielle.

Quelques heures auparavant l’Equateur a dénoncé la menace des autorités britanniques de mener une opération de force contre son ambassade à Londres. La justice britannique avait auparavant donné son feu vert à son extradition vers la Suède. La police britannique gardait jeudi matin toutes les issues de l’ambassade d’Equateur.

El Correo, avec agences, Paris 16 août 2012

Contrat Creative Commons

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id