recherche

Accueil > Les Brèves > L’Equateur accorde l’asile politique à Julian Assange, Londres (...)

jeudi 16 août 2012

L’Equateur accorde l’asile politique à Julian Assange, Londres menace.

 

Le ministre équatorien des Affaires étrangères, Ricardo Patino, a annoncé, ce jeudi 16 août, que le pays accordait l’asile à Julian Assange, fondateur de Wikileaks. Ce dernier est actuellement réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres depuis près de deux mois.

Toutefois, le Royaume-Uni avait déclaré , il y a en encore quelques heures, qu’il n’autoriserait pas Julian Assange à sortir libre de l’ambassade d’Equateur, selon une note du Foreign Office, citée par l’AFP. "Nous devons être absolument clairs sur le fait que si nous recevions une demande de sauf-conduit pour M. Assange, après qu’il eut obtenu l’asile politique [de l’Equateur], ceci serait refusé, conformément à nos obligations légales", indique cette note confidentielle.

Quelques heures auparavant l’Equateur a dénoncé la menace des autorités britanniques de mener une opération de force contre son ambassade à Londres. La justice britannique avait auparavant donné son feu vert à son extradition vers la Suède. La police britannique gardait jeudi matin toutes les issues de l’ambassade d’Equateur.

El Correo, avec agences, Paris 16 août 2012

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id