recherche

Accueil > Les Brèves > L’Argentine au Club de Paris

lundi 20 janvier 2014

L’Argentine au Club de Paris

 

Le Ministre argentin de l’économie, Axel Kicillof, et le ministre en charge des relations avec l’Europe Hernán Lorenzino ont rencontré lundi 20 janvier les membres du Club de Paris. Au cœur des discussions, coté argentin, il y a la volonté d’établir des conditions de paiements de la dette, qui prennent en compte l’intérêt national, et la capacité de paiement réelle du pays compte tenu des échéances de la dette publique , en terme de capital et d’intérêts. Le chef du gouvernement a rappelé ce jour que l’Argentine avait une prévision de paiement de 5 milliards de dollars pour cet exercice fiscal.

La dette avec le Club de Paris s’élève à environ 9.5 milliards de dollars ( 6.5 milliards plus les intérêts) . Le montant définitif et le mode de paiement a été l’objet des discussions qui se sont tenues. Le gouvernement argentin n’a pas donné plus de détail à l’issu de cette réunion, mais une partie pourrait être payé en cash, une autre sous forme d’obligations.

Le gouvernement argentin cherche également à ce que reviennent les crédits destinés aux entreprises étrangères afin de faciliter l’investissement. Par exemple, le gisement de la "Vaca Muerta" est un pôle d’investissement important et pourrait faire partie des cibles de ces crédits. Et pour mémoire, l’Argentine n’a plus accès au crédit du FMI mais une mission conjointe FMI et Banque Mondiale s’est rendue dans le pays dans le cadre du FSAP, sorte de révision destinée au pays du G20. Le rapport qui en découle permettrait de faire avancer les négociations avec le Club de Paris sur les modalités de remboursements avec les principaux pays créanciers de l’Argentine au sein du Club de Paris.

El Correo avec agences, 20 janvier 2014

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id