recherche

Accueil > Les Brèves > Hugo Chavez met en garde Repsol à propos de YPF et l’Argentine

jeudi 26 juillet 2012

Hugo Chavez met en garde Repsol à propos de YPF et l’Argentine

 

Hugo Chavez, le président du Venezuela a mis en garde Repsol sur les inconvénients que pourrait entrainer une plainte à propos de l’affaire YPF contre l’ Argentine- et a souligné que la compagnie pétrolière espagnole devait comprendre que se fâcher avec l’Argentine affecte aussi le Venezuela, ceci en référence à la reprise par l’Argentine de la compagnie pétrolière YPF, suite à l’expropriation de Repsol qui en détenait une partie du capital.

Il a ajouté qu’en Amérique Latine, on souhaite continuer à travailler avec Repsol mais dans une ambiance respectueuse de la souveraineté régionale. « Il faut trouver un règlement à l’amiable », a-t-il poursuivi, « c’est un conseil que je me permets d’envoyer », rappelant les importants investissements de Repsol au Venezuela, « nous souhaitons qu’ils demeurent mais dans une ambiance cordiale et de respect à la souveraineté des républiques ».

Pour mémoire, Repsol fait partie de l’entreprise mixte Petro Carabobo, où l’Etat vénézuélien est majoritaire. Hugo Chavez a également souligné qu’il souhaitait que YPF participe à l’exploration et l’exploitation commerciale du gisement de l’Orénoque sachant que le Venezuela participera à l’exploration de gisement de gaz et de pétrole en Argentine

El Correo d’après Telam 25 juillet 2012

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id