recherche

Accueil > Les Cousins > Amérique Centrale et Caraïbes > Honduras : l’Union Européenne dénonce le manque de transparence du financement (...)

20 novembre 2013

Honduras : l’Union Européenne dénonce le manque de transparence du financement de la campagne électorale

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

La mission d’observation de l’Union Européenne, Moe-Ue, a déployé dans le pays quelque 40 observateurs supplémentaires dans 18 régions. Ils seront au total 90 pour veiller au déroulement des élections du 24 novembre.

Ils seront complétés par une délégation de parlementaires européens et membres du corps diplomatique au Honduras.

Principal objectif de la Mission est d’apporter une évaluation indépendante, impartiale et objective du processus électoral et d’apporter d’éventuelles recommandations au débat sur la réforme du système électoral. La responsable de la mission a fait part de sa préoccupation quant au manque de transparence du financement de la campagne électorale

« Pour éviter la présence de fonds illégaux, il est important de connaître qui finance qui et d’où vient l’argent. Et sur cet aspect nous avons vu qu’aucun parti n’est clair sur le financement de sa campagne. La question de la transparence et de fixer une limite aux fonds utilisés va faire partie de nos recommandations » a expliqué la responsable de la mission.

Elle estime que pour le moment le processus se déroule correctement et que tous les candidats ont pu présenter leur programme et tenir leurs meetings.

La Moe-Ue hará va publier le 26 novembre prochain un premier rapport , le rapport final incluant ses recommandations est prévu pour janvier prochain.

Dimanche prochain quelque 5.4 millions d’électeurs devront choisir parmi neuf candidats à la Présidence de la république, et élire 128 députés et suppléants au Congres National, 20 députés et suppléants au Parlement Centroaméricain, 298 maires.

Giorgio Trucchi para LINyM

LINyM. Nicaragua, 19 de noviembre de 2013.

Traduit de l’espagnol pour El Correo par : Estelle et Carlos Debiasi

El Correo. Paris, le 20 novembre 2013.

Contrat Creative Commons
Cette création par http://www.elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id