recherche

Accueil > Les Brèves > Gel des avoirs financiers des ex-répresseurs argentins en fuite

vendredi 2 août 2013

Gel des avoirs financiers des ex-répresseurs argentins en fuite

 

Le ministre de la défense argentin affirmé ses soupçons sur l’existence d’une « structure économique qui pourrait être utilisée pour financer et soutenir la fuite d’anciens répresseurs », accusés de crime contre l’humanité. A l’instar des fugitifs Gustavo De Marchi et Jorge Antonio Olivera, condamnés le 4 juillet respectivement à 25 ans de prison et perpétuité ; ceux-ci s’étant échappés de l’hôpital militaire central il y a une semaine, où ils avaient été transférés à plus de 1000km de leur lieu de détention pour recevoir des soins. Leurs avoirs financiers ont été gelés hier, notamment un fonds représentant 9.5 millions de pesos.

El Correo, 2 Aout 2013.

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id