recherche

Accueil > Les Brèves > Evo Morales suggère le déplacement du siège de l’ONU hors des USA

jeudi 26 septembre 2013

Evo Morales suggère le déplacement du siège de l’ONU hors des USA

 

Le président bolivien, Evo Morales, a suggéré mercredi de déplacer le siège des Nations unies pour éviter un "chantage" des Etats-Unis, pays hôte de l’ONU, pour la délivrance de visas ou le survol de leur territoire.

"Il est important d’envisager de changer le siège des Nations unies", a-t-il déclaré dans un discours devant l’assemblée générale à New York. "Ce siège devrait se trouver dans un territoire, un Etat qui a ratifié tous les traités des Nations unies".

"Comment pouvons-nous être en sécurité dans une réunion à l’ONU à New York ?", s’est-il exclamé. "Ici on ne nous garantit pas des visas ou des autorisations de survol, nous sommes menacés et soumis à des chantages au visa".

Il y a quelques jours, Nicolas, Maduro, président du Venezuela
avait accusé les Etats-Unis d’avoir refusé des visas à des membres de sa délégation , et quant à lui, il s’était vu refusé d’abord, puis accepté ensuite le survol de Porto Rico durant son voyage vers Pékin,.

La tribune de l’AG de l’Onu a été l’occasion pour plusieurs pays latinoaméricains de porter publiquement les agissements des Etats-Unis , comme l’a fait Dilma Rousseff, présidente du Brésil , à propos de l’espionnage dont elle a été victime ainsi que les membre de son entourage, et pour le quel elle attend toujours excuses et explications

El Correo, avec agences, paris 26 septembre 2013

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id