recherche

Accueil > Les Brèves > Evo Morales, réfugié en Argentine

jeudi 12 décembre 2019

Evo Morales, réfugié en Argentine

 

Le président déchu de la Bolivie, Evo Morales, a atterri jeudi en Argentine.

Leer en español

Le président bolivien Evo Morales qui a du renoncer à l’exercice de son mandat sous la pression des forces de sécurité de son pays, à la suite d’un Coup d’Etat de facto, est arrivé en Argentine en provenance du Mexique, en qualité de demandeur d’asile, alors que les démarches sont déjà en cours pour obtenir le statut de réfugié selon le ministre des Affaires Etrangères argentin, Felipe Solá.

Le ministre argentin a déclaré que M. Morales est arrivé accompagné de son ancien vice-président, Álvaro García Linera, ainsi que de l’ancien ministre des Affaires étrangères Diego Pary Rodríguez ; l’ancienne ministre de la Santé Gabriela Montaño ; et l’ancien ambassadeur de Bolivie auprès de l’Organisation des États américains (OEA), José Alberto Gonzales. Le ministre des Affaires étrangères a également déclaré que les enfants de Morales étaient en Argentine en tant qu’étudiants.

« Quand il pourra entrer en Bolivie, il entrera. Il se sent mieux ici, ses deux enfants sont comme des étudiants universitaires  », a déclaré le ministre.

L’arrivée du président déchu de la Bolivie sur le territoire argentin intervient quelques jours après le début du mandat d’Alberto Fernández à la présidence de l’Argentine, qui a pris ses fonctions le 10 décembre dernier.

El Correo, Paris, 12 décembre 2019

Leer en español

Voir en ligne : Evo Morales, réfugié en Argentine

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id