recherche

Accueil > Les Brèves > Droits de l’homme au Chili : 80 eme jour de grève de la faim des (...)

mercredi 29 septembre 2010

Droits de l’homme au Chili :
80 eme jour de grève de la faim des Mapuches

 

Les 34 détenus Mapuches qui sont en grève de la faim au Chili ont "fêté" le 80 ème jour de leur protestation. Ils ne sont pas parvenus à un accord avec le gouvernement, malgré une tentative de dialogue initié avec le gouvernement, l’église catholique.

Les grévistes de la faim exigent toujours que l’Etat s’engage à ne pas appliquer la Loi Antiterroriste, qui date de la dictature Pinochet, dans aucun cas de revendication sur les terres. Selon eux si l’exécutif affirme que le problème Mapuche est un problème d’Etat, les trois pouvoirs doivent alors participer à résoudre le conflit.

De son coté le président de la Cour Suprême a déclaré que les juges ne pouvaient participer à ce type de formalités parce que cela serait inconstitutionnel, bien qu’il soit disposé à discuter avec les Mapuches. La Loi Antiterroriste permet d’emprisonner les accusés durant l’instruction et l’usage de témoins anonymes au procès, de plus sont possibles les procès simultanés dans les tribunaux civils et militaires.

L’ Asociación Chilena de Organismos No Gubernamentales (ACCION A.G) a envoyé une lettre au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, pour l’alerter sur la situation des Mapuches, « rappelant la distance que le gouvernement a pris vis-à-vis des engagements internationaux qu’ a le pays en matière de droits humains .

El Correo d’ après PULSAR , 29 septembre 2010

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id