recherche

Accueil > Les Brèves > Dictature argentine et droits de l’homme : Plus de mille ex répresseurs (...)

vendredi 25 juillet 2014

Dictature argentine et droits de l’homme : Plus de mille ex répresseurs détenus par la justice

 

Le dernier rapport concernant les crimes contre les droits de l’homme et contre l’humanité de la dictature argentine fait état de 16 procès en cours et plus de 500 condamnations.
Quelque 16 procès en cours dans le pays, concernant 2408 crimes et délits perpétués pendant le terrorisme d’Etat sous la dictature argentine. Le rapport présenté par le procureur général Jorge Auat, montre qu’année après année, le nombre de condamnations progresse malgré la lenteur de la justice, notamment de la Cour Suprême dans la confirmation des condamnations.

1128 personnes sont poursuivies pour des délits de lèse-humanité . Un des principaux obstacles à ce que les procès aient lieu demeure la constitution des tribunaux , la lenteur du conseil de la magistrature à pourvoir certains postes vacants et du pouvoir exécutif sur les postes qui relèvent de son pouvoir.

Depuis 1983, ont été condamnés pour délits de lèse humanité quelque 529 personnes. Au cours de 2013, 24 procès ont abouti et sept en 2014. Au second semestre de cette année 7 autres procès vont s’ouvrir.

Aujourd’hui, 1017 personnes détenues pour des délits de lèse humanité. Sont considérées comme en fuite 61 personnes, quatre autres sont l’objet d’une procédure d’extraditions. Six inculpés ont été condamnés en Uruguay et devraient être extradés.

El Correo d’après Pagina 12, le 25 juillet 2014

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id