recherche

Accueil > Les Cousins > Colombie > Deux leaders des mineurs assassinés en Colombie par des paramilitaires.

16 février 2010

Deux leaders des mineurs assassinés en Colombie par des paramilitaires.

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Plus de 20 organisations sociales de la Colombie ont dénoncé le meurtre de 2 leaders mineurs du sud de Bolivar. Elles attribuent les crimes aux groupes paramilitaires.Les frères Omar Alonso Restrepo Ospina et José de Jesús Restrepo étaient membres de la Fédération Agrominière du Sud de Bolivar (Fedeagromisbol).

Ils étaient partis de la municipalité de Montecristo vers Caucasia (Antioche) le 10 février dans l’intention d’acheter des pièces détachées pour leur véhicule.

Selon des habitants de la zone, les frères ont été abordés par un groupe armé 20 minutes avant d’atteindre la municipalité de Nechí et emmenés vers une destination inconnue.

Deux jours après, leurs corps sans vie sont apparus avec signes de torture dans la rivière Cauca, à la hauteur des municipalités d’Achí et de Guaranda.

Les organisations ont considéré que les "meurtres font partis d’une longue chaîne de faits d’agression contre les habitants du sud de Bolivar, comme l’assassinat d’Alejandro Uribe Chacon le 19 septembre 2006".

Et elles ont évalué que cela est dû à "une stratégie intégrale de la part d’une alliance entre le Gouvernement National, les multinationales de l’or et les productrices de palme qui essaient de s’emparer des ressources naturelles du sud de Bolivar".

À la fois, elles ont rendu responsable des meurtres le Gouvernement de Colombie qui s’est "refusé à continuer de dialoguer avec les communautés" de la zone et qui "au contraire continue de militariser la région et de permettre ouvertement l’action des groupes paramilitaires".

Agence Pulsar , 16 février 2010.

Traduit par : Amerikenlutte

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id