recherche

Accueil > Les Brèves > Cuba se fait voler la marque de cigares Cohiba par les Etats-Unis

lundi 1er avril 2013

Cuba se fait voler la marque de cigares Cohiba par les Etats-Unis

 

Cuba a accusé lundi les Etats-Unis du « vol éhonté » de sa célèbre marque de cigares Cohiba, après la décision d’une commission fédérale américaine accordant le nom de la marque à l’entreprise américaine, General Tabaco, en conflit avec La Havane depuis seize ans

Leer en español

Cuba a accusé lundi les Etats-Unis du « vol éhonté » de sa célèbre marque de cigares Cohiba, après la décision d’une commission fédérale américaine accordant le nom de la marque à une entreprise américaine, en conflit avec La Havane depuis seize ans. « Le vol éhonté de marques cubaines aux Etats-Unis continue d’être approuvé par les autorités fédérales de ce pays », affirme le site cubain Cubadebate (www.cubadebate.cu), proche des autorités, en rappelant que le problème des cigares s’ajoute à celui du rhum cubain. Selon le quotidien officiel Granma, la Commission de jugements et appels des marques aux Etats-Unis « a estimé la semaine dernière que l’entreprise General Cigar pouvait continuer d’utiliser le nom Cohiba pour ses cigares vendus aux Etats-Unis », rejetant ainsi la demande d’interdiction déposée par le groupe public cubain Cubatabaco.

Cubatabaco débouté

La commission, selon Granma, a jugé que « puisque les tribunaux ont décidé que Cubatabaco ne peut pas vendre ses produits aux Etats-Unis en raison de l’embargo » décrété par Washington contre Cuba en 1962, celle-ci « n’a pas la qualification juridique pour agir dans ce pays en faveur de la marque Cohiba ». Cubatabaco commercialise dans le reste du monde la prestigieuse marque Cohiba, créée en 1966 et enregistrée en 1969, tandis que General Tabaco, basée en Virginie et filiale du groupe suédois Swedish Match depuis 2005, vend les siens, fabriqués en République dominicaine, aux Etats-Unis depuis 1978.

Granma rappelle que, « sous des prétextes similaires », la justice US a soutenu « le vol de la célèbre marque de rhum cubain Havana Club par l’entreprise Bacardi ». Bacardi, fondé en 1862 à Cuba, mais dont les biens ont été nationalisés dans les années soixante, produit à Porto Rico un rhum appelé Havana Club. Le groupe a gagné en 2012 une longue bataille judiciaire sur la propriété de la marque, dont les produits cubains sont distribués dans le reste du monde par le groupe Pernod Ricard.

La Tribune, 31 mars 2013

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id