recherche

Accueil > Les Brèves > Croissance ralentie en Argentine

jeudi 14 février 2013

Croissance ralentie en Argentine

 

La croissance du PIB en 2012 en Argentine a été de 1, 9% a annoncé la présidente Cristina Kirchner anticipant le résultat qui doit être publié demain par l’Indec.

Après une croissance soutenue pendant dix ans, l’Argentine marque le pas dans un contexte international récessif, mais selon la dirigeante il a quand même été possible de maintenir le niveau de l’emploi. Ceci notamment aussi par le redéploiement ces dernières années d’une industrie nationale, pariant sur le marché interne, ce qui l’a aidé à limiter les dégâts de la crise.

Ce marché interne est aussi soutenu par la politique de conservation voire d’amélioration du pouvoir d’achats mise en place par le gouvernement, à travers notamment des politiques d’intégration sociale.

Il est évident que ce chiffre de croissance limitée, rapporté au chiffre de l’inflation que connaît l’Argentine suscite des questions. Le gel des prix jusqu’au 1er Avril négocié avec la grande et moyenne distribution ne suffit pas.

Le gouvernement doit prendre d’autres mesures, alors même qu’on sait que certains producteurs de matières premières agroalimentaires exportables ne mettent pas leur récolte sur le marché, spéculant sur une hausse des cours et ainsi alimentant par répercussion l’inflation sur le marché interne.

El Correo, 14 février 2013

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id