recherche

Accueil > Les Brèves > Colombie : Enquête sur 27300 disparitions forcées

vendredi 25 mars 2011

Colombie : Enquête sur 27300 disparitions forcées

 

Le représentant des Nations Unies pour les Droits de l’homme en Colombie, Christian Salazar, a révélé que la justice enquêtait sur 27 300 cas de disparitions forcées dans le pays, chiffre qu’il a qualifié de plus qu’alarmant.

Il a exprimé sa réelle préoccupation pour l’impunité qui règne face à cette situation et a souligné que les villes où ces faits de ce type sont les plus répandus sont Medellin, avec 1938 cas, Villavicencio 1238 cas.
Cela représente 40% du total des enquêtes menées par le procureur pour de tels délits , considéré par la convention de Rome comme crime contre l’humanité.

Christian Salazar a également dénoncé que dans le département de en Meta –où il s’est rendu plusieurs fois- il y a quelque 1300 NN( inconnus) enterrés dans un cimetière où toutes les deux ou trois tombes on trouve un corps non identifié.

Le représentant des Nations Unies s’est exprimé lors de la présentation de la Nouvelle unité nationale de la justice contre la disparition et les déplacements forcés. A travers cette entité, le procureur général du pays, s’engage à enquêter d’une façon plus efficace sur ces délits.

El Correo, avec Argenpress Paris 25 mars 2011

Lire en Espagnol

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id