recherche

Accueil > Les Brèves > Chevron condamné en Equateur

vendredi 22 novembre 2013

Chevron condamné en Equateur

 

La justice équatorienne a confirmé la condamnation de la compagnie pétrolière américaine à une amende record de 9.5 milliards de dollars pour la pollution environnementale de la forêt amazonienne entre 1964 et 1990. La Cour nationale de justice, la plus haute instance juridique du pays, a confirmé cette condamnation, après une longue bataille menée par l’Equateur et les 30 000 indigènes de Sucumbios. Toutefois cette décision annule le doublement de l’amende décidé en 2011 au motif que la compagnie n’avait pas présenté d’excuses. Mais le jugement de la Cour « ratifie toutes les preuves, les dégâts et l’indemnisation que Chevron doit faire”, estime l’avocat Juan Pablo Saenz, pour quelque quarante années de pollution majeure de la forêt amazonienne, opérée d’abord par Texaco, avec le rejet de métaux lourds dans la nature, entrainant une forte pollution de l’eau générant de graves problèmes de santé (taux élevé de cancers, de problèmes de fertilité et de malformations à la naissance).

Plusieurs communautés indigènes ont dû quitter leurs lieux de vie. Lorsque Chevron achète la compagnie en 2001, elle hérite du contentieux mais refuse d’endosser la responsabilité. L’affaire n’est pas terminée, Chevron ayant rejeté la nouvelle décision de la justice équatorienne et a porté l’affaire devant une cour à New York et le tribunal de La Haye.

El Correo avec ICRA , 22 novembre 2013

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id