recherche

Accueil > Les Brèves > Brésil : Mobilisation contre le barrage de Belo Monte

mercredi 9 février 2011

Brésil :
Mobilisation contre le barrage de Belo Monte

 

Ce barrage, s’il voit le jour, va inonder 160000 hectares de forêt vierge amazonienne, obligeant le déplacement de 40000 personnes issues des communautés indiennes, détruisant leur environnement.

Les entreprises qui tireraient bénéfice du projet ont maintes fois tenté de passer en force et souhaitent démarrer les travaux dans les semaines à venir. Eletronorte, l’entreprise qui tirera le plus de profits de Belo Monte, demande que le permis de construire soit accordé même si le projet ne répond pas aux normes environnementales.

Les experts et responsables politiques qui étudient le projet de barrage le rejettent à une écrasante majorité en le décrivant comme une catastrophe annoncée.

Abelardo Bayama Azevedo, qui a renoncé mi janvier à son poste de président de l’agence environnementale brésilienne, n’est pas le premier à être contraint de démissionner sous la pression des promoteurs de Belo Monte ; son prédécesseur a démissionné pour la même raison l’année dernière, de même que le ministre brésilien de l’Environnement.

Ce barrage serait l’un des barrages les moins efficaces du Brésil, opérant à seulement 10% de sa capacité en saison sèche de juillet à octobre.

Les promoteurs du projet assurent qu’il répondra aux besoins énergétiques croissants du Brésil. Mais une étude du WWF a montré que l’efficacité énergétique seule pourrait générer l’équivalent de 14 barrages Belo Monte d’ici 2020.

La construction du complexe Belo Monte pourrait démarrer dès février. Le ministre brésilien de l’Energie et des Mines Edson Lobão affirme que le prochain permis sera accordé très bientôt. Nous devons stopper Belo Monte avant que les bulldozers n’entrent en action.

EL Correo d’après le communiqué d’IRCA International, qui lance une pétition,

Paris, 9 février 2011

Contrat Creative Commons
Cette création par http://www.elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id