recherche

Accueil > Les Brèves > Brésil : Assassinat du chef indigène Nisio Gomes

mardi 22 novembre 2011

Brésil : Assassinat du chef indigène Nisio Gomes

 

Le leader indigène Nísio Gomes a été assassiné à Amambaí, au Mato Grosso. Il défendait les droits d’une communauté Guarani- Kaiowá sur des terres de cette région.

Selon la Fondation Nationale Indigène du Brasil (FUNAI), quelque 40 hommes armés et masqués ont attaqué le campement de protestation de la ville de Amambaí. Nísio Gomes, a reçu une balle dans la tête et deux autres personnes aussi ont été tuées. Après l’attaque , les attaquants ont emmené le corps du cacique, un procédé utilisé lors de précédentes attaques du même genre.

Deux autres personnes ont été enlevées. Le campement d’une soixantaine d’indiens guaranis étaient en place depuis quinze jours pour réclamer qu’on leur rende une partie de leurs terres ancestrales, que de grandes exploitations se sont appropriées. Les agresseurs étant liés à celles-ci.
Depuis le début de l’année, les conflits autour des terres en Amazonie ne cessent de se multiplier.

El Correod’après Pulsar, 22 novembre 2011

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id