recherche

Accueil > Les Brèves > Argentineréagit face aux forages britanniques dans les Malouines

lundi 22 février 2010

Argentine
réagit face aux forages britanniques dans les Malouines

 

Alors qu’ils sont réunis à Cancun au Mexique, les chefs d’Etats et et de gouvernement d’Amérique Latine et des Caraïbes, pourraient faire une déclaration de soutien à l’Argentine sur la question des Malouines, et l’exploration du pétrole et du gaz dans cette région. Cristina Kirchner a remercié « de l’appui rencontré auprès de ses pairs à nos revandications”.
Le président vénézuélien Hugo Chavez avait lui assuré que l’Argentine « ne sera pas seule » en cas d’éventuel conflit sur Malouines contre la Grande-Bretagne.« Angleterre, jusqu’à quand tu vas rester aux Malouines ? … Rendez les Malouines au peuple argentin », a-t-il lancé au cours de son programme radiotélévisé dominical "Alo presidente".
Le gouvernement argentin "ne pense pas pour le moment à une action judiciaire mais plutôt à des actions diplomatiques” a confié un membre du gouvernement.Une rencontre à New-York avec le secrétaire général de l’Onu Ban Ki Moon, est envisagée mercredi sur le dialogue –avec le Royaume Uni et le fait de s’abstenir de mener des actions unilaterales tant que la question de la souveraineté sur les Malouines ne sera pas réglée.

La perspective de forages pétroliers britanniques près de l’archipel a ravivé la tension entre Buenos Aires, qui continue de revendiquer la souveraineté sur les îles, etla Grande-Bretagne qui depuis plusieurs semaines fait la sourde oreille. L’Argentine a publié un décret requérant une autorisation pour les navires traversant ses eaux pour se rendre aux Malouines.Un premier forage pétrolier britannique doit commencer cette semaine sur une plate-forme au large des Malouines. La plate-forme pétrolière a été remorquée jusqu’à son installation à 100 km des côtes au nord des Malouines.Le sous-sol des Malouines abrite des réserves estimées jusqu’à 60 milliards de barils.

El Correo. Paris, 22 février 2010.

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id