recherche

Accueil > Les Brèves > Argentine : Procès à venir pour crimes contre l’humanité.

lundi 11 avril 2011

Argentine : Procès à venir pour crimes contre l’humanité.

 

Outre les procès déjà en cours, voici une liste des procès qui vont débuter ces prochaines semaines et mois concernant les crimes et délits commis pendant la dictature.

Le 26 avril prochain au Tribunal Fédéral de Bahía Blanca commencera le procès de l’affaire dite “Bayón, Juan Manuel et autres”, où 19 personnes sont mises en examen pour crimes contre les droits de l’homme commis au détriment de 90 victimes dans la zone du Veme Corps de l’armée de terre.

Le lendemain, le 27 au Tribunal Fédéral de Corrientes, se tiendra un procès dans lequel seront jugés les trois ex policiers Dermidio Ramón Romero, Juan Antonio Obregón et Romualdo Baigorria ; les quatre ex militaires Juan Ramón Alcoberro, Alberto Silveira Escamendi, Edmundo Bertolero et Leopoldo Cao, et l’ex responsable de la Préfecture Navale, Luis Leónidas Lemos. Cela se fera dans le cadre de l’affaire “Panetta”, où des crimes ont été commis contre 25 victimes dans le centre clandestin de détention qui fonctionnait dans l’ex Club Hippique de la ville de Goya.

Le 2 mai, au Tribunal Fédéral de Mar del Plata débutera le procès concernant 85 victimes du Commissariat 4 de la ville de Mar del Plata et du Centre Clandestin de Detention “La Cueva” , et aussi du commissariat 1, et du sous commissariat Villa Díaz Vélez de Necochea. Sont mis en examen Leandro Edgar Marquiegui, Alfredo Manuel Arrillaga, Aldo Carlos Maspero, Eduardo Jorge Blanco, Jorge Luis Toccalino, Ernesto Alejandro Agustoni, José Carmen Beccio, Gregorio Rafael Molina, Nicolás Miguel Caffarello, Marcelino Blaustein, Ernesto Orosco, Adriano Argüello, Fortunato Valentín Rezett, Aldo José Sagasti, Héctor Carlos Cerutti, Mario Jorge Larrea y Héctor Francisco Bicarelli.

Le 21 juin , à Salta, le procès de l’ ex colonel Carlos Alberto Mulhall et des ex policiers Jacinto Ramón Vivas et Felipe Caucota, pour privation illégale de liberté et tortures sur Pablo Salomón Ríos.

Le 10 de août, devant le Tribunal Fédéral 2 de la Capital Federal, nouveau procès contre l’ex président de facto Reynaldo Bignone, pour délits commis durant le dernier gouvernement de facto sous juridiction du 1er corps de l’armée. Les faits sont survenus dans le lieu dénommé à l’époque “Policlínico Profesor Alejandro Posadas”, où on suppose qu’ a existé un centre de détention clandestin et de tortures dans l’enceinte de l’hôpital , lieu connu comme “El Chalet del Hospital Posadas”, où ont été privés de liberté 22 personnes, cinq au moins ont été soumises à des tortures. Seront aussi jugés Luis Muiña, Argentino Ríos, Hipólito Rafael Mariani et Juan Máximo Copteleza.

Le 29 août, au Tribunal Fédéral de Rosario débutera un nouveau procès pour délits de lèse humanité dans lequel sera jugé l’ex colonel Manuel Fernando Saint Amant, l’ ex policier Antonio Federico Bossie et l’ex commissaire général Jorge Muñoz. En cause des délits de privation illégale de liberté tortures et homicides survenus en 1976 dans la localité de San Nicolás sur cinq victimes.

Le 4 octobre, à Tucumán, débutera le procès qui se tiendra dans le cadre de la causa “De Benedetti”, à propos de la mort de Osvaldo De Benedetti, survenue en 1978. Sur les bancs des accusés Jorge Rafael Videla, Luciano Benjamín Menéndez, Jorge Eduardo Gorleri, Héctor Hugo Lorenzo Chilo, Jorge González Navarro et Alberto Carlos Lucena.

Le 6 octobre, au Tribunal Fédéral de Mendoza sera jugé ex chef du 3eme corps de l’armée Luciano Benjamín Menéndez, en un procès rassemblant 17 dossiers pour crimes contre les droits de l’homme sur 24 victimes.

Une première de procès liste a été publiée par El Correo , le 23 mars dernier

El Correo d’après Telam http://www.telam.com.ar/vernota.php..., 10 avril 2011

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id