recherche

Accueil > Les Brèves > Argentine : Pas de négociation possible avec les génocidaires.

samedi 25 mai 2013

Argentine : Pas de négociation possible avec les génocidaires.

 

« La politique des droits de l’homme ne peut en rien se négocier ” a rappelé le secrétaire des Droits de l’homme argentin, Martín Fresneda, en réaction à la proposition surprenante du gouverneur de la province argentine de Cordoba, José Manuel de la Sota d’accorder aux génocidaires une certaine clémence en échange d’informations.

Alors que la justice Argentine à travers les procès de la dictature civilo-militaire fait un travail reconnu, y compris au niveau international, dans la recherche de la vérité et de la justice et la préservation de la mémoire, les déclarations du gouverneur de Cordoba choquent et suscitent la colère.

De la Sota a appelé à une négociation avec les coupables d’exactions leur proposant une réduction de peine, en échange d’information, au nom d’un “bain de réconciliation”.

El Correo avec Telam, 25 Mai 2013

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id