recherche

Accueil > Argentine > Économie > Agroalimentaire > Argentine "La Coparticipation est un pas en avant, mais il faudrait que (...)

26 mars 2009

Argentine
"La Coparticipation est un pas en avant, mais il faudrait que les rétentions soient augmentées"
Fernando Solanas

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

La semaine dernière, le gouvernement national a annoncé la coparticipation des rétentions sur le soja. En conséquences, la Mesa de Enlace a décidé de lancer un nouveau blocage avec arrêt de la commercialisation de plusieurs produits. Malgré cela, les intentions de l’opposition politique de présenter ses projets d’abaisser les rétentions ont échoué.

Devant ces faits, le représentant de Proyecto Sur, Fernando Pino Solanas a déclaré : " Depuis le début, Proyecto Sur a proposé des rétentions co-participables. Le gouvernement fait un pas en avant et les gouverneurs bien prédisposés devraient accepter le Fond fédéral solidaire. Mais le principal pas fait défaut, que les rétentions soient justes, et elle sont justes si elles sont bien segmentées. »

De même, se référant au blocage des routes : " Persister dans l’erreur d’unifier des producteurs riches et pauvres recrée le scénario de protestation de 2008. La mesure annoncée, cependant, qu’elle soit ou pas opportuniste, permet d’avancer vers une solution par un chemin alternatif aux blocages des routes qui, outre le fait d’être inadéquates, occulte l’énorme problématique rurale qui touche les 200 000 petits producteurs qui souffrent du modèle de la monoculture du soja, l’escroquerie des multinationales exportatrices et l’absence d’un projet agraire national ».

Par ailleurs, Solanas a critiqué l’opportunisme de l’opposition politique : " Carrió, Morales, Solá, Macri, veulent seulement des avantages électoraux pour un projet de pays profondément excluant et archaïque ; quant il s’agit d’élaborer un projet national intégrant des politiques allant jusqu’à l’agro ou jusqu’à l’industrie, aujourd’hui complètement absent, dans l’opposition conservatrice par opportunisme et au gouvernement national par courtermisme »

Prensa Pino Solanas, 24 de marzo de 2009.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id