recherche

Accueil > Les Brèves > Argentine La Commission parlementaire a rendu son avis sur le sort du (...)

mercredi 3 février 2010

Argentine
La Commission parlementaire a rendu son avis sur le sort du patron de la Banque Centrale

 

La commission parlementaire a rendu son avis en faveur du départ de Martin Redrado de la tête de la Banque Centrale et en a fait part au pouvoir exécutif, seul habilité à prendre cette décision.

Selon l’article 9 de la loi organique du Banco Central, la destitution des membres du directoire est prise par le Pouvoir Exécutif national pour mauvaise conduite ou non respect des devoirs du fonctionnaire public, après avoir pris l’avis d’une commission parlementaire.

Cette procédure de renvoi avait été initiée par la présidente Kirchner début janvier, après que Redrado ait refusé l’utilisation d’une partie des réserves monétaires pour le Fonds du Bicentenaire destiné à rembourser la dette du pays. Il s’en était suivi une passe d’arme entre gouvernement et opposition, et une crise gouvernementale. Si aujourd’hui une étape est franchie, le coeur du problème qui est en fait la légalité de la dite dette, plus que les moyens utilisés pour la rembourser, reste entier.

El Correo d’après Telam, 3 février 2010

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id