recherche

Accueil > Les Brèves > Argentine : Huit nouveaux procès à venir sur les crimes de la (...)

lundi 6 juin 2011

Argentine : Huit nouveaux procès à venir sur les crimes de la dictature

 

Le 21 juin au Tribunal de Mar del Plata, début du procès concernant 85 victimes de faits survenus au commissariat 4 de cette ville, au centre de détention clandestin“La Cueva” et au commissariat 1 et sous commissariat de Villa Díaz Vélez de Necochea.
Sur les bancs des accusés les répresseurs Leandro Marquiegui, Alfredo Arrillaga, Aldo Maspero, Eduardo Blanco, Jorge Toccalino, Ernesto Agustoni, José Beccio, Gregorio Molina, Nicolás Caffarello, Marcelino Blaustein, Ernesto Orosco, Adriano Argüello, Fortunato Rezett, Aldo Sagasti, Héctor Cerutti, Mario Larrea et Héctor Bicarelli.

Le même jour à Salta, début du procès contre l’ ex-colonel Carlos Mulhall et les ex-policiers Jacinto Ramón Vivas et Felipe Caucota, pour delits de privation illégitime de liberté et tourments à l’encontre de Pablo Salomón Ríos.

Le 28 juin au tribunal de Bahía Blanca début du procès en marge de l’affaire appelée “Bayón, Juan Manuel et autres”, qui porte sur les crimes contre l’humanité ayant fait 90 victimas dans la zone du V Corps de l’armée.
Sont inculpés les ex-militaires Osvaldo Páez, Hugo Delme, Juan Bayón, Mario Antonio Méndez, Jorge Mansueto Swendsen, Miguel García Moreno, Julián Corrés, Jorge Masson, Hugo Fantoni, Walter Tejada et Norberto Candal. Seront aussi jugés Jorge Granada et Carlos Taffarel aux cotés des ex-policiers Héctor Goncalves, Vicente Forchetti, Carlos Contreras et Héctor Abelleira, des ex-gardiens de prison Andrés Miraglia et Héctor Selaya.

Le 27 juillet, au Tribunal de Paraná, début du procès contre Albano Harguindeguy, ex-ministre de l’Interieur de la dictature, aux cotés de Ramón Genaro Díaz Bessone, Francisco Crescenzo, Julio Rodríguez, Juan Valentino et Naldo Dasso, accusés d’enlèvement , tortures, et violences aggravées.
L’affaire nommée Harguindeguy, qui se situe à Concepción del Uruguay, porte sur les tortures subies par 18 lycéens de cette ville.

Le 10 aout, nouveau procès contre Bignone, aux cotés de Luis Muiña, Argentino Ríos, Hipólito Rafael Mariani et Juan Máximo Copteleza, pour des délits commis à l’ Hopital Posadas où se trouvait un centre clandestin de détention et de torture, nommé "el chalet" où ont été séquestrées 22 personnes, 5 torturées.

A Rosario, le 29 aout, début de l’affaire du "Massacre de Juan B. Justo", du 19 novembre 1976.
Sont poursuivis l’ex coronel Manuel Fernando Saint Amant ; le policier Antonio Federico Bossie et le commissaire general Jorge Muñoz.

Le 4 octobre , à Tucumán, début des débats en marge de l’affaire “De Benedetti”, sur la mort de Osvaldo De Benedetti, en 1978 pour laquelle sont accusés Jorge Rafael Videla, Luciano Benjamín Menéndez, Jorge Eduardo Gorleri, Héctor Hugo Lorenzo Chilo, Jorge González Navarro et Alberto Carlos Lucena.

Le 26 octobre à Mendoza, autre procès contre Menéndez où seront groupés au moins 17 affaires concernant deux douzaine de victimes.

El Correo, d’après Telam, 5 juin 2011.

Contrat Creative Commons

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id